Retrouvailles

             Je me jeta sur ses lèvres, avide de sensations. Sa bouche répondit à la mienne tandis que ses bras se referment sur moi et me plaquèrent contre son torse. Encore des sensations. Tout cela m’avais manqué, sa bouche, ses bras, son corps, et son odeur, mon dieu, son odeur qui s’infiltre dans mes narines, dans mes cheveux, dans tout mon corps, partout d’où elle avait été absente depuis bien trop longtemps. Il m’a manqué.
Lorsqu’il recula sa bouche de la mienne, son visage du mien, j’ouvris les yeux, les plongeant aussitôt dans les siens, me rendant terriblement compte du vide énorme en moi, de ce manque, ce manque de lui. Et comme s’il pensait exactement la même chose que moi, nos bouches fondèrent à nouveau l’une vers l’autre, tentant de « refaire le plein » de l’autre, ignorant les éventuels regards de la foule des voyageurs qui se pressent autour de nous, dans le hall de l’aéroport.
Lorsque nous nous séparons à nouveau, je pris la parole d’un « Salut… » répondant à son « Bonjour mon amour » prononcé lorsqu’il a surgit devant moi, avant que je ne l’embrassasse, « Tu m’as manqué » continuais-je. « Et toi donc » me répondit-il de sa chaude voix méditerranéenne. « On rentre à la maison ? » proposais-je. Il acquiesça et se baissa pour ramasser ses sacs d’une main. L’autre main pris place autour de mes hanches alors que nous nous dirigions vers la sortie, vers la voiture, vers la maison, vers notre chez-nous, vers nos retrouvailles, vers la suite de notre histoire.

(Ceci est une fiction)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s